Biographie Français    English
Daniel Solia débute la batterie à l'âge de 18 ans. C'est au sein d'orchestres de variétés qu'il fait son apprentissage de la scène. Il étudie la technique de l'instrument au Conservatoire de Nîmes, dans la classe d'Alex Clapot. C'est à l'IMFP qu'il rencontre le batteur Al Levitt et découvre la pratique du Jazz. Il se tourne également vers des musiques traditionnelles : Africaine, Espagnole, Indienne, Brésilienne…

Il étudie lors de différents stages, avec des batteurs tels que : Daniel Humair, Lolo Belonzi, François Laizeau, Jean Paul Ceccarelli, Trilok Gurtu, Billy Art, Joe Baron, Max Roach, Dave Weckell

De 1982 à 1984, tournées avec Chris Gonzalès (Blues-Rock) Sa première expérience professionnelle dans le Jazz se fait avec Michel Barrot en accompagnant le saxophoniste Hal Singer, longtemps membre de l'orchestre de Duke Ellington. Rencontre avec Laurence Butch Morris et immersion dans le monde de l'improvisation. Travaille ensuite avec Dominique Dipiazza, Daniel Goyone, Sylvain Beuf, au sein du Groupe de Michel Perez, puis fait partie du groupe du guitariste Jean Pierre Llabador avec Jacques Bouniard et Michel Zenino. Daniel Solia se produit également avec Pete Yelin, (sax alto du big band de Bob Mintzer), Jean Pierre Como et Louis Winsberg, cofondateurs du groupe Sixun.

De 1991 à 2000, il sillonne les routes avec le groupe du guitariste Philippe Petrucciani, mais également en trio avec son frère Louis à la contrebasse. A tourné avec Nazare Pérerra, Anténor Bogea, Marcia Maria, Sergio Otanazetra, Marie Annick Saint Ceran dans le registre de la musique Brésilienne.

En aout 1997, il participe à une création pour 100 choristes, au théâtre antique de Vaison la romaine, dirigées par Sam Davis, chef de choeur et spécialiste du gospel. Daniel Solia affectionne particulièrement les trios pour le développement de l'improvisation, où chacun est un soliste à part entière. On le retrouve dans différents groupes, avec Gérard Pansanel, Frédéric Monino, Olivier Roman Garcia, Jean marie Frédéric, Dominique Dipiazza, Benoit Paillard, Lionel Dandine, Pascal Salé.

Il enseigne à l'Institut Musical de Formation Professionnelle à Salon de Provence de 1993 à 2004, spécialisé sur les musiques actuelles et le Jazz, les rythmes brésiliens, fusion et la pratique du rythme pour tous instruments.

En 2006/2007, il participe aux différentes créations européennes (dont une avec Wolfgang Pushnig) du groupe Une Anche passe, ensemble de hautbois languedociens, dont la particularité est la composition et l'improvisation dans l'influence des musiques traditionnelles du tour de la méditerranée, puis accompane le trio vocal Doodlin' et enregistre le CD “Swing it”.
Également attiré par la chanson française, Daniel Solia accompagne Julien Laurence, finaliste de Nouvelle Star 2004, aux cotés de Dominique Dipiazza.

En 2008, il joue avec Pascal Salé, contrebassiste compositeur, en quartet et en trio sur ses compositions.

En 2009, création d'un duo avec le guitariste Jean Marie Frédéric, sur un répertoire de compositions.

En 2010, trio avec Didier Del Aguila (bassiste de Juan Carmona) et Jean Marie Frédéric, Big Band Alain Rattier.

En 2011, AVORIAZ Jazz Up avec Michel Barrot, André Villeger, Didier Del Aguila, Benjamin Rando, Michel Perez. Concert en trio avec Jean Pierre Como et Didier Del Aguila. Concerts et Master class en duo avec Jean Marie Frédéric.
Certifié MIMA (titre professionel des musiques actuelles) Daniel Solia enseigne à la Nouvelle Ecole de Musique d'Aubenas.

En 2012, projet de création et concerts avec Denis Badault et le Big Band de Petite Camargue. Concerts pédagogiques sur les formations atypiques avec Jean Marie Frédéric.

En 2013, le groupe “Flying Stone” voit le jour. Enregistrement du CD "So Sweet Suite" avec Denis Badault et le Big Band de Petite Camargue. Daniel Solia obtient le diplôme d'état de professeur de musique, dans le domaine des musiques actuelles.




Discographie sélective:

       “ Brussels ” - Jean Pierre Llabador
       “ Torcida do Brasil ” - Antênor Bogéa
       “ Traits pour traits ” - Renaud Donat
       “ Orchestre de Jazz ” - Big Band de Petite Camargue
       “ Samba do gringo” - Guy do Cavaco
       “ Swing it ” - Doodlin'
       “ Hooked ” - Renée Stéphanie, Pascal Salé